Katalog

Avtor:DECOURCELLE Antoine, JULINET St?phaneNaslov:Que reste t-il du droit d'asile ?Izdajatelj:Paris : L'esprit frappeur -0001Področje: RepresijaŠtevilka: Rpr005Medij:knjigaŠt. strani:170ISBN:2-84405-149-9Jezik:freOpis:
Depuis le milieu des ann?es 80, un impressionnant dispositif administratif et juridique s'est progressivement mis en place, installant le droit d'asile dans une crise qui n'en finit plus. Aujourd'hui, seule une infime minorit? des demandeurs obtient le statut requis, et avec lui la garantie d'une certaine stabilit?, apre`s un parcours du combattant dissuasif a` souhait. Cinquante ans apre`s l'adoption par de la convention de Gene`ve de 1951, qui d?finit le statut aux millions de r?fugi?s que compte la plane`te, la France, dans le sillage des autres pays europ?ens, cherche a` marginaliser a` tout prix ce texte international au profit de forme de protection beaucoup plus pr?caires et arbitraires. Neuf cents r?fugi?s ont ?chou? sur les c?tes fran?aises. Les conditions dramatiques de leur d?part, de leur voyage, , ont r?v?l? un scandale : celui de la condition qui est faite aujourd'hui en France aux demandeurs d'asile. Depuis les ann?es 80, les conditions d'acce`s au territoire fran?ais n'ont fait que se durcir : renforcement du contr?le des frontie`res, emprisonnement des arrivants, l?gislation lacunaire et absolutisme minist?riel? Au point que le droit d'asile est en passe de devenir lettre morte, en France et dans toute l'Europe : la construction europ?enne, orient?e vers l'illusion d'une ouverture, n'a fait qu'agrandir les dimensions de la forteresse et diluer les responsabilit?s. La France, l'Europe, violent impun?ment le droit international, a` commencer par la Convention de Gene`ve : absence flagrante de recours et de contr?le, maintien dans le secret de ? centres de r?tention ? qui ne sont rien de moins que des cellules de l'arbitraire et du non-droit. C'est cette ill?galit? impunie, dont sont victimes des milliers de personnes chaque ann?e, qu'Antoine Decourcelle et St?phane Julinet d?noncent dans leur livre. "" Les mesures visant a` restreindre l'acce`s au territoire frappent indistinctement tous les ?trangers, quelles que soient les raisons qui les poussent a` partir, y compris les demandeurs d'asile potentiels, malgr? les d?n?gations officielles. Les cons?quences sont dramatiques pour les ?trangers, et particulie`rement pour les plus menac?s et les plus pauvres. Leur efficacit?, du point de vue du ?contr?le des flux migratoires?, est pourtant relative. Les restrictions aux possibilit?s de d?placement l?gales favorisent les arriv?es et les entr?es ill?gales et la ?lutte contre l'immigration clandestine? favorise le d?veloppement des filie`res qui l'organisent. "" Antoine Decourcelle, St?phane Julinet (extrait de Que reste-t-il du droit d'asile)
Status:Check Shelves